formats

Aït Yahia (Tizi Ouzou) : Pèlerinage au village de Hocine Aït Ahmed

Publié le 06/02/2016, par dans Non classé.

Ath Ahmed, village du révolutionnaire et père fondateur du Front des forces socialistes (FFS), Hocine Aït Ahmed, était, hier, la destination de plusieurs milliers de personnes venues se recueillir sur la tombe du défunt à l’occasion du 40e jour de son décès.
Dès 8h, des groupes de citoyens commençaient à affluer vers le mausolée de Si Mohand Ou L’Hocine pour rendre hommage à Si L’Hocine qui repose dans cette bourgade de la commune d’Aït Yahia, daïra de Aïn El Hammam, à 50 km au sud-est de Tizi Ouzou. De plusieurs wilayas, Béjaïa, Bouira, Boumerdès, Sétif, Oran et Alger, entre autres, ils se sont déplacés à Ath Ahmed pour honorer la mémoire du regretté.

Outre les membres de la famille du défunt, on a constaté la présence de plusieurs cadres du FFS, dont des membres du présidium et du secrétariat national, à l’image de Mohand Amokrane Chérifi et Ali Laskri. Mohamed Nebbou, premier secrétaire national du vieux parti de l’opposition, a déclaré que « le FFS continue toujours sur la ligne tracée par Si L’Hocine».

« Il faut rappeler que ce dernier nous a légué un combat que nous devons perpétuer», a-t-il ajouté tout en soulignant que Hocine Aït Ahmed est un repère incontournable pour cette foule venue nombreuse se recueillir sur sa tombe. De son côté, Rachid Halet, membre de l’instance présidentielle du FFS, précise que « l’assistance nombreuse qui converge vers le village Ath Ahmed depuis l’enterrement de Si L’Hocine marque l’histoire du pays.

Cela prouve, encore une fois, que les Algériens se reconnaissent dans le combat de Hocine Aït Ahmed. J’espère que cette ferveur populaire puisse se transformer en mobilisation et en action pour sortir le pays dans cette situation difficile». Des députés, des sénateurs ainsi que des élus locaux, dont le président de l’APW de Tizi Ouzou, Mohamed Klalèche, se sont également rendus au village Ath Ahmed qui est devenu un lieu de pèlerinage pour des milliers de personnes.

Vers 13h, ce sont Malika Matoub et Nna Aldjia qui arrivaient devant une foule où des jeunes voulaient prendre des photos souvenir avec la sœur et la mère du Rebelle Matoub Lounès. Plusieurs anciens militants du FFS nous ont également donné des témoignages sur la vie et le parcours de Si L’Hocine. Akli Amedjkouh, dit Moustache, de Tigzirt, ancien militant de 1963, nous fait part : « La disparition de Hocine Aït Ahmed est ressentie non seulement par ses proches et sa famille, mais aussi par tous les Algériens.

Le 1er janvier dernier, Si L’Hocine a été inhumé, mais sa sagesse, son intelligence et son parcours historique nous ont été laissés comme héritage. Il a sacrifié 70 ans de sa vie pour apporter la démocratie. Il n’avait pas cessé de revendiquer l’Etat de droit, la justice sociale et les droits de l’homme. Je souhaite qu’un congrès extraordinaire se tienne pour rassembler tous ceux qui croient en l’idéal de Dda L’Hocine pour continuer le combat du juste.» Par ailleurs, notons que jusqu’en fin de journée, la foule continuait à se diriger vers le village où une veillée était prévue au mausolée de Si Mohand Ou L’Hocine. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Aït Yahia (Tizi Ouzou) : Pèlerinage au village de Hocine Aït Ahmed
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair