formats

Algérie-Portugal : Les relations économiques en progression

Publié le 29/02/2016, par dans Non classé.

Les relations économiques algéro-portugaises sont « en progression et en expansion», a indiqué, hier à Alger, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra.
« Les relations économiques bilatérales sont en progression et en expansion et nous œuvrons pour réaliser davantage de progrès et de projets entre les deux pays», a déclaré M. Lamamra à la presse, en marge de ses entretiens avec son homologue portugais, Augusto Santos Silva. M. Lamamra a ajouté que cette rencontre entrait dans le cadre du suivi du Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération, signé à Alger le 8 janvier 2005 entre les deux pays, précisant que cette prise de contact avait pour but de renforcer les acquis de cette association « stratégique» et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour les relations « distinguées» entre les deux pays.

« Nous savons que ces relations sont enracinées dans l’histoire de l’Algérie et du Portugal, bâties sur des relations humaines distinguées», a souligné M. Lamamra. Il a soutenu qu’il y avait au Portugal une réputation « distinguée et positive» d’un certain nombre de jeunes Algériens, qui ont contribué à façonner la gloire du Portugal dans le football, en commençant par Madjer, jusqu’à Brahimi et Slimani, affirmant que l’Algérie « est toujours citée au Portugal à travers ses héros».

« Beaucoup de Portugais regardent l’Algérie comme la source de rayonnement, de paix et de prestige qu’elle partage avec tous les pays amis et frères», a-t-il dit. S’agissant du volet international, le chef de la diplomatie algérienne a soutenu qu’il y avait « convergence de vues» sur plusieurs questions, précisant, dans ce cadre, que le Portugal a inscrit dans sa Constitution le principe du droit des peuples à l’autodétermination.

M. Lamamra a ajouté, dans ce sens, que l’Algérie est connue pour sa politique étrangère, qui a pour entre autres buts de permettre aux peuples de réaliser leur autodétermination, notamment le peuple du Timor oriental, le peuple palestinien, le Sahara occidental ou la Namibie. « Nous croyons en la solution pacifique dans la résolution des conflits, s’agissant des questions dans le pourtour méditerranéen ou dans la construction d’une relation distinguée entre l’Afrique et les pays arabes d’un côté et l’Europe d’un autre», a-t-il affirmé.
Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Algérie-Portugal : Les relations économiques en progression
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair