formats

Ansej de Tizi Ouzou : 401 microentreprises fermées en 2016

Publié le 29/08/2016, par dans Non classé.

L’antenne de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) de Tizi Ouzou a procédé à la fermeture de 401 microentreprises depuis janvier 2016.
Il s’agit de projets qui n’ont pas tenu la route et fait faillite peu après leur création, a déclaré Hocine Lamouri, directeur régional de l’Ansej, lors d’une conférence de presse organisée hier au siège de l’agence. M. Lamouri a fait état de la saisie du matériel intervenue après « négociations et consultations avec l’entrepreneur afin de tenter de remettre sur pied le projet».

Le bilan relatif aux sept mois écoulés fait apparaître que le nombre d’entreprises créées est inférieur à celles dissoutes. Le responsable estime à 367 le nombre de nouveaux projets créés depuis janvier 2016. Ces nouvelles entreprises concernent pour la majorité le volet des services avec 141 projets financés, suivi de près par la filière BTPH avec 98 projets.

Cela a toutefois permis la création de 974 postes d’emploi permanents, précise la même source. Le total des investissements a atteint durant cette période 1,47 milliard de dinars, alors que le recouvrement des créances est de l’ordre de 141,2 millions de dinars, soit 63% du taux exigible (224 millions de dinars).

L’Ansej connaît aussi de nombreux cas où les entrepreneurs ne procèdent pas au remboursement de leurs crédits, ce qui entraîne des poursuites judiciaires. L’agence locale a d’ailleurs poursuivi en justice 173 porteurs de projet depuis le début de l’année en cours. M. Lamouri soutient que l’agence a « procédé à l’étude de ces dossiers au cas par cas avant de décider de cette mesure.

D’ailleurs, en parallèle, il a été décidé de donner une seconde chance à 100 projets suite aux engagements des entrepreneurs de relancer leurs entreprises». Le phénomène de détournement des projets est un autre aspect relevé par la direction de l’Ansej. On estime d’ailleurs à 38 le nombre d’entreprises n’ayant jamais vu le jour ou dont le matériel a été détourné à d’autres fins, affirme M. Lamouri, qui rappelle que, là aussi, une procédure judiciaire est engagée. Il est à noter que depuis la mise en place, en 1997, de ce dispositif d’aide et de soutien à l’emploi des jeunes, 19 524 projets ont été créés à Tizi Ouzou ayant généré 50 529 postes d’emploi permanents. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Ansej de Tizi Ouzou : 401 microentreprises fermées en 2016
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair