formats

Bousselam (Sétif) : Un CFPA transformé en mosquée

Publié le 04/08/2016, par dans Non classé.

Les habitants de Bousselam, localité située à environ 80 kilomètres au nord du chef-lieu de la wilaya de Sétif, sont en colère. Ils réclament la réouverture d’un centre de formation professionnelle et la fermeture d’une décharge sauvage.
L’APC de Bousselam a décidé, en juin dernier, de transformer l’annexe du centre de formation professionnelle et apprentissage (Cfpa) de Souk El Had en… mosquée. Ce changement d’activité, opéré au début du mois de Ramadhan, a fini par faire réagir une partie de la population locale, restée muette durant le mois sacré. Des habitants ont donc lancé une pétition afin de rouvrir les portes de l’annexe aux jeunes de cette région isolée.

« Nos enfants ont besoin de ce centre de formation professionnelle, notamment les filles qui ne peuvent pas se déplacer quotidiennement jusqu’à Bouandas ou Barbacha, à une vingtaine de kilomètres. Pour la prière, nous avons une mosquée qui se trouve à quelques centaines de mètres de Souk El Had», a expliqué un des initiateurs de la pétition. En quelques jours, plus de 170 personnes ont déjà signé, dit-il. Contacté, le président de l’APC, Daidech Tayeb, a répondu que les locaux du CFPA en question sont « propriété de la commune que l’on a transférés au secteur de la formation professionnelle. L’annexe a été fermée parce que la direction de la formation professionnelle n’a pas recruté de formateurs. Nous avons donc demandé à récupérer les locaux pour les transformer en mosquée, et ce, sur demande de la population de Souk El Had».
Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Bousselam (Sétif) : Un CFPA transformé en mosquée
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair