formats

D’accord/Pas d’accord : Mohamed Aïssa accuse le FIS de détournement de biens wakfs

Publié le 15/04/2016, par dans Non classé.

Nous allons présenter 136 dossiers de détournement à la justice. On a découvert que des ex-responsables de l’ex-FIS ont détourné des biens wakfs lors de la décennie noire pour les transformer en biens personnels», a annoncé le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa en marge de la réunion du comité de l’éducation du Conseil national qui s’est tenu lundi dernier. « Cette affaire concerne un responsable du FIS… Il y a sûrement d’autres cas et on va creuser davantage pour les découvrir», a-t-il continué, sans citer de noms.

Selon le porte-parole du MDS Fethi Ghares, « il est tout à fait normal que des dirigeants du FIS aient détourné des biens wakfs durant les années 90′ vu que durant cette période il n’y avait pas d’Etat de droit. Ils ont détourné des mosquées et toute une religion.» Le porte-parole trouve toutefois cette décision « paradoxale venant d’un ministre qui fait partie d’un gouvernement où un autre ministre détourne des biens, y compris les biens des Algériens.

Il y a un problème quand un gouvernement critique des problèmes ou des comportements illégaux et blanchit en même temps des personnes parce qu’ils font partie de ce gouvernement ou l’ont été à certaine période. On blanchit ceux qu’on veut et on condamne les autres. Il faut arrêter avec ça.» Et d’ajouter : « Le FIS a commis des crimes contre les Algériens, il n’a pas seulement détourné des biens, on lui pardonne ses crimes et on le condamne quand ça concerne des crimes économiques !»
Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé D’accord/Pas d’accord : Mohamed Aïssa accuse le FIS de détournement de biens wakfs
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair