formats

Des troupes de danses de différentes wilayas se produisent à Alger

Publié le 30/04/2019, par dans Non classé.
Des troupes de danses de différentes wilayas se produisent à Alger

ALGER- Le public algérois a été séduit, lundi à Alger, par des chorégraphies expressives alliant les styles traditionnels et modernes interprétées par des troupes de danse des différentes wilayas pour célébrer la Journée internationale de la danse.

Le public du Théâtre national algérien (TNA) Mahieddine Bachatarzi était au rendez-vous avec 15 troupes de danse de différentes régions du pays, à l’instar de Tlemcen, Tamanrasset, Ain Defla, Tizi Ouzou, Souk Ahras et Annaba qui se sont surpassées livrant une prestation de haute facture marquée notamment par une belle interprétation de trisomiques auxquels cette soirée a été dédiée.

Le bal de la soirée a été ouvert par un spectacle intitulée « différents comme tous » interprété par les danseurs de la troupe algéroise « Profil académie » accompagnés par des enfants trisomiques qui ont dansé sous les airs de la musique moderne.

La seconde partie de la soirée a été marquée par l’interprétation de chorégraphies classiques individuelles de trois filles qui ont dansé, tout en élégance et en légèreté, sur fond de musique d’Amadeus Mozart.

Le public du TNA a également apprécié les tableaux de la danse moderne de la troupe bonoise « Ouled Lebled » intitulée « Mazal » (pas encore) qui ont porté sur les traditions néfastes encore répandues au sein de la société algérienne.


Lire aussi: TR de Batna: « Wassekh com », une nouvelle production qui régale le public


Les danses folkloriques des membres de l’association « Imawadhan In Toufat » (Jeunesse de demain), habillés en traditionnel, ont ébloui le public avant de quitter la scène sous les ovations des amateurs du 6e art.

L’auteure chorégraphe, Faïza Maâmeri, également présidente de l’Association culturelle pour le développement de la musique et des arts chorégraphiques (ADAC), et directrice artistique de la troupe « Académie profil », a fait savoir que le but de cette cérémonie était à priori de « donner la chance aux nombreux artistes pour faire valoir leurs talents notamment ceux de l’intérieur du pays en raison du manque d’intérêt à cette discipline, mais aussi de rendre hommage aux enfants trisomiques (T21) souvent marginalisés ».

Qualifiant l’hommage rendu aux enfants trisomiques de « très bonne idée », le président de l’association « Imawadhan In toufat », Zoumali Salah a saisi cette opportunité pour mettre en avant également l’impératif « d’être aux côtés de cette catégorie souffrant de marginalisation ».

Organisatrice de cette manifestation, l’association ADAC, installée à Alger, a pour objet de prêter main-forte aux enfants trisomiques (T21) et aux autistes à travers leur intégration dans la société via les arts, tels que la musique, la danse et le théâtre.

Cette soirée a été organisée en collaboration avec le Conseil international de la danse (CID), une ONG associée à l’UNESCO, qui a lancé l’idée de célébrer, depuis 1982, la Journée mondiale de la danse le 29 avril de chaque année.

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Des troupes de danses de différentes wilayas se produisent à Alger
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair