formats

En bref…

Publié le 22/01/2016, par dans Non classé.

– La bourse des étudiants ne va pas baisser

Suite à la polémique sur les réseaux sociaux ces derniers jours au sujet des « bourses d’études qui seront revues à la baisse» en raison de la politique d’austérité, le directeur général des œuvres universitaires, Abdelhak Boudraâ, dément cette information. « Il n’y aura pas de baisse ni même d’augmentation pour le moment. Cette information est fausse», assure-t-il. Sur les réseaux sociaux, les étudiants ont vite réagi et exprimé leur mécontentement, si cette baisse venait à se produire, car ils estiment déjà que la bourse est « insuffisante, voire trop minime pour subvenir à leurs besoins d’études».

– Près de 3 kg de kif saisis en 48 heures à Khenchela
Trois affaires de trafic de drogue ont été traitées au cours de ces dernières 48 heures, a-t-on appris de la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Khenchela. La première a eu pour théâtre la cité Ennour, où une femme âgée de 50 ans a été arrêtée, dans son domicile, en possession de 520 g de kif traité en forme de plaquettes et bâtonnets.

L’accusée a été présentée, mercredi, devant le procureur de la République près le tribunal de Khenchela, qui a ordonné sa mise en détention provisoire. Mercredi, la police a arrêté à Haï El Moudjahidine, au chef-lieu, un homme en possession de 500 g de kif traité, soigneusement dissimulés dans une cache aménagée dans sa maison. Dans la commune d’El Mahmel, à 7 km à l’est de Khenchela, 1,5 kg de kif a été saisi par les mêmes services et un trafiquant notoirement connu de la police a été interpellé. A l’heure actuelle, les recherches se poursuivent pour identifier d’éventuels complices dans ces affaires.

– El Oued : Deux ans de prison ferme requis contre un facebooker

Accusé d' »outrage à corps constitué» pour avoir partagé et commenté une photo sur facebook, où on voit des policiers charger des pastèques au milieu d’un champ, Okacha Mahda, 29 ans, risque deux ans de prison ferme et 500 000 DA d’amende, requis, lundi dernier par le tribunal d’El Oued. Activiste dans une association locale qui lutte contre la corruption et gérant d’un cybercafé du centre-ville, Okacha s’est vu interpellé de son lieu de travail, le 25 novembre dernier, et placé en garde à vue pendant quatre jours. Le jugement sera prononcé le 25 janvier. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé En bref…
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair