formats

«Il n’y aura jamais de scrutin démocratique au sein de ce système»

Publié le 01/04/2018, par dans Non classé.

Les élections de 2017 nous ont confortés dans notre position, il n’y aura jamais de scrutin démocratique au sein de ce système.» C’est ce qu’a déclaré, hier, Louisa Hanoune, à partir du Zénith de Constantine.
Poursuivant son périple à l’est du pays, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT) s’est adressée à ses cadres, venus de 9 wilayas, en leur expliquant son initiative : préconiser une refonte du système politique et institutionnel par le truchement d’une Assemblée constituante.
« Nous ne sommes pas en campagne électorale, mais dans une dynamique née après étude et diagnostic de l’état des lieux du pays. L’objectif est de fédérer les volontés populaire et politique.»

Pour mieux éclairer l’assistance, la secrétaire générale du PT s’est lancée dans l’explication de l’Assemblée constituante : « C’est un concentré de la volonté du peuple qui veut changer la nature du système politique en place, en raison d’une crise, d’un autoritarisme ou de la concentration du pouvoir au sein d’une minorité. Cette élection à laquelle nous appelons le président de la République doit être une représentation de l’assemblée à la proportionnelle intégrale selon la composante des paysages politique et social.»

Le pays est dans ce cas de figure, puisque cette crise inédite est avant tout politique au regard de la déliquescence des institutions de l’Etat, selon le développement de l’oratrice.

Preuve, la connivence entre les milieux des affaires et les sphères du pouvoir, ce qui représente une réelle menace sur les fondements de l’Etat. « Ce système a montré ses limites en matière de réponses aux problèmes, il est au service d’une minorité d’oligarques prédateurs qui accaparent les leviers du pouvoir», a-t-elle dénoncé.

« La crise du pétrole est une vérité et elle a levé le voile sur la crise institutionnelle qui prévaut dans le pays… Les gouvernements qui se sont succédé depuis 2014 ont masqué la situation par la création d’emplois fragiles et des augmentations salariales. La loi de finances 2018 est une bombe à retardement, plus de taxes pour le citoyen et beaucoup de cadeaux fiscaux pour les nantis», a développé Mme Hanoune.

Et de conclure : « Le sauvetage du pays ne peut survenir que de la volonté du peuple.» La tentative du PT à contribuer à la sortie de crise s’est traduite sur le terrain par le lancement d’une pétition, en février dernier, pour appeler le président de la République à convoquer des élections pour « une Assemblée nationale constituante». Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé «Il n’y aura jamais de scrutin démocratique au sein de ce système»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair