formats

Inauguration de l'exposition collective "Eclosion" à Alger

Publié le 31/08/2019, par dans Non classé.

ALGER – Une exposition collective rassemblant les oeuvres de cinq artistes peintres et sculpteurs algériens a été inaugurée samedi à Alger autour du thème « Eclosion ».

Organisée par la Fondation Ahmed et Rabah Asselah en collaboration avec la maison de la culture de Tlemcen, l’exposition « Eclosion » réunit les artistes Ahmed Mebarki, Abdelkrim Belherazem, Noureddine Benazouz, Naïm Riche et Moulay Abdellah Talbi.

Le plasticien Ahmed Mebarki propose cinq toiles contemporaine basées sur le signe et le relief. Avec une dominance de bleu et de couleurs ocres, Ces toiles comportent non seulement des signes berbères incrustés en blanc mais aussi un collage de fragments de bijoux traditionnels et ustensiles en bronze et en cuivre.

Ces fragments, comportant eux-même des décorations sculptées, donnent aux tableaux une impression de relief relevée par des couches de peintures épaisses fixant les collages.

Le peintre Abdelkrim Belherazem propose, quant à lui une collection impressionniste imprégnée de soufisme à travers des oeuvres reproduisant des mosquées, un habitat traditionnel où un derwich tourneur évolue dans une palette de couleur chaudes appliquée au couteau.

Dans ce travail, qui conserve la sobriété des formes architecturales, la végétation, les plans d’eau, l’ombre et la lumière s’exriment et se réinventent dans une nouvelle palettes, sous forme de petits rectangles de la dimension du couteau. Dans un registre plus réaliste, Naïm Riche expose des toiles sobres, portrait d’un targui, ou des reproductions d’instruments de musique alors que Noureddine Benazouz propose des croquis contemporain très géométrique ans de petits formats.

Seul sculpteur participant à cette exposition, Moulay Abdellah Talbi propose une sculpture métallique dans le registre récup’art composée de pièces mécaniques, de bouts de ferraille, de ressorts et de vieux outils assemblés sans la moindre trace de soudure e gardant la couleur naturellement produit par l’usur et la rouille.

L’exposition « Eclosion » se poursuit jusqu’au 28 septembre au siège de la Fondation Ahmed et Rabah Asselah.

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Inauguration de l’exposition collective « Eclosion » à Alger
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair