formats

Italie-Algérie : «Même position sur la Libye»

Publié le 07/08/2016, par dans Non classé.

Se félicitant de « l’amitié historique» qui lie les deux pays et du « véritable partenariat pour la résolution de la crise en Libye», le représentant de la diplomatie italienne, invité à assister à la cérémonie symbolique pour le hissage du drapeau algérien sur la façade de l’hôtel Shangri La Corsetti, situé rue Algeria, dans la capitale italienne, a conféré à sa présence un caractère convivial plutôt qu’institutionnel.

L’ambassadeur d’Algérie à Rome, Abdelhamid Senouci Bereksi, qui a organisé cette rencontre, a, lui aussi, rappelé le passé des relations politiques et économiques intenses entre les deux partenaires méditerranéens. S’exprimant dans la langue de Dante, sous les encouragements de ses hôtes, le diplomate algérien a souhaité que ces liens se renforcent par des projets dans tous les domaines. Par ailleurs, la présence du nouvel ambassadeur italien à Alger, Pasquale Ferrara, qui s’installera à la villa Hesperia (El Biar) en septembre prochain, a complété ces retrouvailles entre protagonistes de la diplomatie bilatérale.

La pluie soudaine sur l’hôtel Shangri La Corsetti, quelques minutes après le hissage du drapeau algérien, a été perçue comme un signe de bon augure par les présents, dont l’ambassadeur de Tunisie à Rome, Naceur Mestiri.

Le secrétaire d’Etat, Vincenzo Amendola, a également remercié la communauté algérienne vivant en Italie pour sa participation active à la vie de la péninsule et a rappelé que de l’autre côté de la Méditerranée, des Italiens ont choisi de vivre dans des villes algériennes. M. Amendola s’était rendu en mission à Alger en mars dernier. En véritable baroudeur, c’est l’homme de confiance du ministre des Affaires étrangères, Paolo Gentiloni, mais aussi du président du Conseil italien, Matteo Renzi. Ces derniers mois, il a sillonné tous les pays du Maghreb et c’est lui que le gouvernement envoie au Parlement afin d’affronter les interrogations des députés qui veulent savoir si leur pays va s’engager dans la guerre en Libye et sous quelles modalités.

Les conséquences de l’intervention américaine, française et britannique dans ce pays voisin de l’Algérie seront abordées avec le chef de la diplomatie italienne, M. Gentiloni, qui devrait effectuer une visite à Alger à l’automne prochain. Le sommet gouvernemental bilatéral algéro-italien est en préparation et aura lieu dans la capitale algérienne vers la fin du premier semestre 2017. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Italie-Algérie : «Même position sur la Libye»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair