formats

Journées nationales de la danse contemporaine: quelques 80 danseurs et chorégraphes à Aïn Defla

Publié le 26/01/2019, par dans Non classé.
Journées nationales de la danse contemporaine: quelques 80 danseurs et chorégraphes à Aïn Defla

AIN DEFLA – Quelques 80 danseurs et chorégraphes activant dans 9 troupes issus de 7 wilaya prennent part aux journées nationales de la danse contemporaine ouverte vendredi après-midi à la maison de la Culture Emir Abdelkader de Aïn Defla à l’initiative de l’association locale « Djil Djadid » versée dans les activités de jeunes.

« L’objectif de cette manifestation de 3 jours placée sous le thème de l’expression corporelle et organisée en coordination de la direction de la culture de Aïn Defla consiste à faire ancrer aux gens le fait que contrairement à ce que d’aucuns pensent, la danse est avant tout une technique, un feeling et une expression », a précisé le responsable de l’association « Djil Djadid », Oussama Cherief.

Estimant que la chorégraphie est quelque peu « marginalisée » en Algérie, ce jeune danseur de 29 ans ayant à son actif plusieurs participations à des manifestations de chorégraphie à l’étranger notamment en Suède, au Danemark et en Allemagne a fait part d’un projet de création d’une organisation nationale de chorégraphie en vue de réunir tous les talents versés dans ce domaine.


Lire aussi: Danse contemporaine: créations communes et une scène algérienne gagnant en expérience


Assurant que toutes les conditions ont été réunies pour le bon déroulement de ces journées nationales, le directeur de la culture de la wilaya, Hasnaoui Mahmoud s’est, pour sa part, dit convaincu que cette manifestation est à même de « dynamiser l’acte culturel à Aïn Defla », saluant la fougue et la hardiesse des jeunes participants.

La première journée de cette manifestation a été marquée par les spectacles donnés en début de soirée par l’association culturelle « Ahl El Fen » venu d’Alger ainsi que par la star du ballet de l’opéra, Sofiane Drissi, qui ont enflammé les planches de la maison de Culture Emir Abdelkader devant un public composée, en majorité, de jeunes.

Dès les premiers mouvements, les danseurs ont conquis l’assistance par les nombreuses figures effectuées avec des gestes vifs et saccadés renseignant sur la maîtrise des aspects se rapportant tant au plan technique que celui relevant de la synchronisation et du langage corporel.

Des ateliers consacrés notamment aux techniques de la chorégraphie se tiendront en marge des spectacles donnés, selon les organisateurs.

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Journées nationales de la danse contemporaine: quelques 80 danseurs et chorégraphes à Aïn Defla
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair