formats

La pièce "peinture spéciale" régale les adeptes du 4ème art à Khenchela

Publié le 22/05/2019, par dans Non classé.
La pièce

KHENCHELA – La pièce « peinture spéciale », produite par la compagnie Taftika pour le théâtre et les arts du spectacle et le théâtre régional d’El Eulma (Sétif), a bien été apprécié par les adeptes du 4ème art à sa présentation mardi dans la soirée à la maison de la culture Ali Souaï de Khenchela.

Mis en scène par Sofiane Attia sur un texte de Bilal Laaraba, le spectacle d’une heure a réussi à forcer le rire de l’assistance composée de familles et de jeunes à la faveur du jeu talentueux des comédiens Atef Kermich et Bilal Laaraba.

Lauréate de plusieurs prix nationaux et maghrébins, l’œuvre aborde d’un ton satirique au travers du quotidien de deux peintres les vices et tares de la société, et les comportements inconsistants de ses membres.

Pour Dr Amar Lekhcheb, la pièce bien qu’humoristique met à nu nombre de « maux » de la société algérienne qu’il convient de mettre en exergue pour en guérir. Cet avis a été également partagé par le jeune Houssam Mordjane.

Le comédien et auteur de la pièce, Bilal Laaraba, a indiqué que la satire permet de transmettre avec aisance au public le message critique véhiculé par la pièce contre les malaises de la société.


Lire aussi:

KHENCHELA – La pièce « peinture spéciale », produite par la compagnie Taftika pour le théâtre et les arts du spectacle et le théâtre régional d’El Eulma (Sétif), a bien été apprécié par les adeptes du 4ème art à sa présentation mardi dans la soirée à la maison de la culture Ali Souaï de Khenchela.

Mis en scène par Sofiane Attia sur un texte de Bilal Laaraba, le spectacle d’une heure a réussi à forcer le rire de l’assistance composée de familles et de jeunes à la faveur du jeu talentueux des comédiens Atef Kermich et Bilal Laaraba.

Lauréate de plusieurs prix nationaux et maghrébins, l’œuvre aborde d’un ton satirique au travers du quotidien de deux peintres les vices et tares de la société, et les comportements inconsistants de ses membres.

Pour Dr Amar Lekhcheb, la pièce bien qu’humoristique met à nu nombre de « maux » de la société algérienne qu’il convient de mettre en exergue pour en guérir. Cet avis a été également partagé par le jeune Houssam Mordjane.

Le comédien et auteur de la pièce, Bilal Laaraba, a indiqué que la satire permet de transmettre avec aisance au public le message critique véhiculé par la pièce contre les malaises de la société.


Lire aussi: Batna: la pièce « El Mina » éblouit les férus de théâtre


Approché à la fin de la pièce, le metteur en scène Sofiane Attia a relevé que « peinture spéciale » s’est déclinée dans un dialectal qui met en évidence toute la richesse esthétique du parler populaire pour porter un regard critique sur les comportements aussi bien des simples citoyens gouvernés que des décideurs.

Il a également noté que la scénographie confiée à Achour Bouras s’est identifiée à l’esprit de la pièce donnant même une certaine vie à des objets comme le balaie et les outils de peinture.

Cette pièce a été présentée dans le cadre du programme d’animation culturelle de la direction de la culture qui propose au public à l’occasion du ramadhan une série de manifestations culturelles à la maison de la culture et à la cinémathèque.

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé La pièce « peinture spéciale » régale les adeptes du 4ème art à Khenchela
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair