formats

Le festival du Melhoun de Mostaganem, un espace pour préserver l’histoire de cette expression populaire 

Publié le 21/09/2019, par dans Non classé.
Le festival du Melhoun de Mostaganem, un espace pour préserver l'histoire de cette expression populaire

MOSTAGANEM- Le commissaire du festival culturel national de poésie Melhoun dédié à Sidi Lakhdar Benkhelouf, Abdelkader Bendaamache a souligné, samedi à Mostaganem, que cette manifestation culturelle dont la 7e édition s’ouvrira bientôt, est devenue un espace d’expression orale de la poésie Mlehoun visant à préserver l’histoire et les notions de cette matière littéraire populaire.

Animant une conférence de presse au théâtre régional « Djilalli Benabdelhalim », M. Bendaamache a déclaré que cette manifestation s’est transformée après 7 ans de sa création, d’une rencontre regroupant des poètes et hommes de lettres de différents wilayas du pays en une manifestation de recherche scientifique sur ce patrimoine immatériel pour sa préservation contre la disparition.

La 7e édition, qui se tiendra du 25 au 27 septembre en cours, verra la participation de 16 poètes du melhoun, 18 chanteurs de bédoui, oranais, chaabi, hawzi et aroubi outre 11 chercheurs universitaires en patrimoine et culture populaire, a indiqué le commissaire du festival.

La nouveauté de cette édition est la publication des œuvres du colloque national « poésie melhoun, un patrimoine vivant », organisé l’année dernière, dans un ouvrage de 130 pages, ainsi que la tenue d’un nouveau colloque national sur « la contribution de la poésie Melhoun dans l’histoire » le 26 septembre à la bibliothèque principale de lecture publique « Dr Moulay Belhamissi » de Mostaganem.

Le programme du festival comporte la présentation d’un montage musical du compositeur Amine Cheikh, la projection de deux films documentaires sur les personnalités honorées cette année, le poète Belkacem Ould Said (1883-1945) et Zerrouk Daghfali (1949-2006) a fait savoir le commissaire du festival.

Le public de Mostaganem sera au rendez-vous avec trois soirées artistiques animées par des artistes dont Abdelkader Chaou, Faycal Benkrizi, Abdelkader Cherchem, Amine Houk et cheikhs du bedoui Charef Kebabi, Ould Houari, Bendehiba El Bouguirati et Ahmed El Relizani.

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Le festival du Melhoun de Mostaganem, un espace pour préserver l’histoire de cette expression populaire 
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair