formats

le FJD : Boycott de la séance du Parlement

Publié le 07/02/2016, par dans Non classé.

Le Front de la justice et du développement (FJD) boycottera aujourd’hui la séance du Parlement en ses deux Chambres qui se tiendra aujourd’hui sur convocation du président de la République pour plancher sur le projet de loi portant révision de la Constitution.
La décision du FJD a été annoncée, hier à partir de Jijel, par le leader de la formation, Abdallah Djaballah, à l’occasion d’une session de formation destinée aux militants du parti qui s’est tenue à la maison de jeunes Rachid Bounab de Jijel. Djaballah considère que cette Constitution est « un danger pour la nation et pour l’islam» et « une rupture avec l’histoire de la nation et des principes édictés par la Révolution du 1er Novembre 1954».

Par ailleurs, le FJD estime que les droits et les libertés ont été marginalisés, à l’instar de l’équilibre entre les pouvoirs et de juger la place du président de la République dans le projet de Constitution « d’au-dessus de la mêlée», puisqu’il sera « au-dessus de tout contrôle». L’instance prévue pour la surveillance des élections n’échappe pas elle aussi aux critiques de Djaballah qui la qualifie « d’outil entre les mains du ministère de l’Intérieur». Il regrettera aussi que l’élaboration de cette Constitution ait privilégié la consultation au détriment de la concertation et que le peuple ne soit pas consulté sur un texte aussi important qui, malheureusement, estimera-t-il, trouve beaucoup de thuriféraires alors qu’il présente « un danger et une injustice».
Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé le FJD : Boycott de la séance du Parlement
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair