formats

Le martyr-poète Mustapha Bekkouche a engagé sa plume et son arme au service de son patrie

Publié le 19/04/2018, par dans Non classé.

CONSTANTINE – Le martyr-poète Mustapha Bekkouche (1930-1960) a engagé sa plume et son arme au service de son patrie, a indiqué mercredi à Constantine, Dr Amel Maouchi de l’université des frères Mentouri (Constantine 1), à l’occasion d’une journée d’étude consacrée au poète-martyr dans le cadre de la 2ème édition de la manifestation culturelle et littéraire « Souk Okadh ».

Au cours de son intervention, consacrée à l’analyse du recueil de poème de ce martyr « Le passeur de rêves », l’universitaire a souligné que Mustapha Bekkouche, natif de Batna était « un poète talentueux et intelligent, épris de liberté et soucieux des conditions dans lesquelles vivait son peuple ».

Elle a dans ce contexte ajouté que la martyr qui a associé la poésie au militantisme a su, véhiculer « l’espoir en dépit d’un lendemain incertain » à travers ses poèmes plein d’émotions et de sincérité.

Inscrite dans le cadre de la célébration de la journée nationale du savoir « Youm El Ilm », et tenue en présence de beaucoup d’intellectuels, universitaires et étudiants, la manifestation universitaire Souk Okadh, a été marquée par l’organisation d’une exposition au hall du bloc des lettres, où les visiteurs étaient enchantés de découvrir plusieurs ouvrages proposés par des bouquinistes, toiles de peintres, livres de bandes dessinées et de mangas ainsi que d’un grand nombre de productions scientifiques universitaires.

En plus des conférences et des expositions de cette foire, les visiteurs, notamment les étudiants, ont été invités à prendre part aux ateliers d’écriture littéraire, de rédaction scientifique et de dessin libre.

Organisée par le département de langue et de littérature françaises en collaboration avec la faculté des lettres et des langues de l’université des frères Mentouri de Constantine, cette deuxième édition de Souk Okadh, ambitionne d’établir « un lien entre les productions scientifiques et la communauté universitaire » a indiqué le recteur de l’université hôte de cet évènement, Abdelhamid Djekoun.

Selon les initiatrices de l’idée d’un Souk Okad universitaire, les enseignantes Souheila Hedid et Lilia Boumendjel, la manifestation Souk Okad est ‘’une manière de célébrer la journée du savoir » et « une démarche pour valoriser les contributions littéraires, scientifiques et culturelles des étudiants, des enseignants, des conférenciers, des intellectuels et des chercheurs scientifiques ».

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Le martyr-poète Mustapha Bekkouche a engagé sa plume et son arme au service de son patrie
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair