formats

Le MDS et le PLD rendent hommage à «leur père spirituel»

Publié le 01/08/2016, par dans Non classé.

Le Mouvement démocratique et social (MDS) et le Parti pour la laïcité et la démocratie (PLD) rendent hommage au défunt Hachemi Cherif.
A l’occasion du 11e anniversaire de sa mort, le 2 août 2005, les deux mouvements rappellent le combat de l’homme pour la démocratie et contre l’intégrisme islamiste. Dans deux communiqués différents, ils appellent tous les patriotes et démocrates à rester fidèles aux idéaux de cet acteur politique sincère que fut Hachemi Cherif.

« C’est à la mémoire de cet homme, coordinateur du PAGS, fondateur d’Ettahadi et du MDS, qui a lutté pour une refondation totale d’une classe politique obsolète, qui allait à la rencontre des humbles et des laissés pour compte que nous nous recueillerons le mardi 2 août, à 10h, au cimetière de Miramar à Raïs Hamidou», annonce le MDS dans un communiqué rendu public hier. Pour ce parti qui a réussi à ressouder ses rangs après des années de division, les « patriotes et les démocrates doivent venir nombreux pour rendre hommage à son courage et à sa lucidité et réaffirmer avec force ses idéaux de justice et de liberté, de citoyenneté et de démocratie». Rappelant son parcours très riche, le MDS souligne la constance de ses positions politiques et ses aspirations pour un changement démocratique.

« Chaque épreuve l’aura renforcé dans sa détermination. C’est ainsi qu’il a, ensuite, défendu l’ANP et les services de sécurité contre les odieuses insinuations du ‘qui tue qui ?’. Il a été aux côtés des patriotes en armes, des gardes communaux et des familles des victimes de la barbarie intégriste et dénoncé tout compromis avec le parti des assassins. Il aura participé à la libération du pays et pesé de tout son poids d’intellectuel et d’homme politique pour éviter l’effondrement de l’Algérie sous les coups des partisans de l’Etat théocratique. Deux basculements d’époque», lit-on dans ce communiqué.

Pour sa part, le PLD, un parti non encore agréé lancé par un transfuge du MDS, a préféré, à cette occasion, improviser une lettre que Hachemi Cherif aurait pu écrire de l’Au-Delà. Une lettre dans laquelle il traitera de l’actualité algérienne de 2005 à nos jours. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Le MDS et le PLD rendent hommage à «leur père spirituel»
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair