formats

Le site des Arènes est appelé à devenir un pôle culturel par excellence.

Publié le 23/12/2019, par dans Non classé.
Le site des Arènes est appelé à devenir un pôle culturel par excellence.

ORAN- La deuxième phase de l’aménagement des Arènes d’Oran situées à Haï Mahiedine (ex Eckmühl) est entrée en phase d’étude, a appris l’APS de l’entreprise publique « Parc d’attractions » qui gère ce site.

Les travaux de cette phase en cours d’étude portent sur le confortement et le renforcement des structures du site, ses supports et l’éclairage afin d’exploiter totalement l’infrastructure, a souligné le directeur adjoint de l’entreprise, soulignant que cette nouvelle phase nécessite l’élaboration d’un dossier technique, des études et la disponibilité d’un budget.

La première phase, achevée au début de l’année en cours, a touché deux voutes présentant dans le passé un danger pour les visiteurs. L’une se trouve à l’entrée principale des Arènes et la seconde au niveau du sous-sol du bâti. La fin des travaux a permis l’ouverture des Arènes au public, a rappelé Belabed Ghanoun.

Le même responsable a souligné que les travaux pris en charge par une entreprise spécialisée ont respecté les normes en vigueur en restauration des sites archéologiques et l’accompagnement technique de l’aménagement du contrôle de construction par la CTC.

L’entrepris publique du Parc d’attractions d’Oran gère cette structure en vertu de la convention la liant à la direction de l’administration locale d’Oran. Elle a bénéficié d’une subvention de 11 millions DA de la part de la wilaya pour réaliser la première tranche de l’aménagement.

L’opération de rénovation concernera l’éclairage public et le renforcement d’une partie des gradins, a encore indiqué le directeur de l’entreprise « Parc d’attractions », Abderrahmane Belabbès, précisant qu’une moyenne de 1.500 visiteurs est enregistrée à l’organisation de toute activité au niveau du site. La capacité d’accueil théorique des Arènes est de 10.000 places.

Un site culturel par excellence

Le site des Arènes est appelé à devenir un pôle culturel par excellence.

Dans ce sens, un accord a été passé avec les directions locales du tourisme et de l’artisanat, de la culture, de la jeunesse et des sports, le musée « Ahmed Zabana », la chambre de l’artisanat et l’école régionale des beaux-arts pour animer les lieux et mettre sur pied un programme permanent d’activités, dans la perspective des jeux méditerranéens qu’abritera Oran en 2021.

Dans ce cadre, il a été décidé de mettre 15 locaux se trouvant au sein des Arènes à la disposition des artistes et des artisans.

« Nous prévoyons l’organisation d’expositions permanentes pour permettre aux visiteurs d’acquérir des produits d’art en guise de souvenir de leur passage aux Arènes, édifice unique en son genre en Afrique en termes d’architecture », a indiqué Abderrahmane Belabbès.

Les gestionnaires du site comptent en faire un espace abritant des activités sportives, selon le même responsable qui a fait état de l’installation prochaine d’un écran géant pour la transmission des différentes rencontres de football, entre-autres.

Déjà, il a été procédé sur les lieux à la projection d’un documentaire sur les sites archéologiques de la wilaya d’Oran en présence d’un public nombreux. L’écrivain Wassini Lâaredj y a également présenté son dernier roman, inspiré de la vie d’un toréador et son passage à Oran dans les années 1950.

Le tourisme, une autre dimension pour les Arènes

Depuis la réouverture de l’édifice en octobre 2018, le site est devenu une destination touristique attirant quotidiennement une moyenne de 200 visiteurs dont des touristes étrangers, a souligné M.Ghanoun.

« Nous avons procédé au recrutement de 15 agents dont une interprète maitrisant l’Anglais et l’Espagnol et une spécialiste dans le domaine du patrimoine. Un panneau mettant en relief l’histoire des Arènes a été installé avec des indications sur les activités programmées », a ajouté le même responsable.

Par ailleurs, afin de renforcer la vocation touristique des Arènes, la direction locale du tourisme et de l’artisanat a invité les différentes agences de voyage et de tourisme à intégrer dans leurs circuits les Arènes.

« Cette escale s’ajoutera aux sites de Santa Cruz, sur les hauteurs du mont du Murdjadjo et le palais du Bey, au quartier populaire de Sidi Houari », a souligné le chef du service de suivi des activités de cette direction, Mourad Boudjenane.

Les Arènes d’Oran, désignées par les habitants de la cité sous le nom de « Torro », en référence aux spectacles de corrida qu’elles abritaient, ont été édifiées durant la période coloniale et a accueilli des spectacles de corrida animés par des matadors très célèbres à cette époque, selon des sources historiques.

Après le recouvrement de l’indépendance nationale, cette infrastructure a abrité plusieurs manifestations culturelles et artistiques comme elle a servi de siège administratif de l’Office communal des sports et d’associations sportives.

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Le site des Arènes est appelé à devenir un pôle culturel par excellence.
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair