formats

L'engagement de l'Algérie à protéger son patrimoine immatériel réaffirmé

Publié le 02/09/2019, par dans Non classé.
L'engagement de l'Algérie à protéger son patrimoine immatériel réaffirmé

ALGER- Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassan Rabehi a réaffirmé, lundi à Alger, « l’engagement de l’Algérie au respect de la Convention de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel ».

« L’Algérie, premier pays à avoir ratifié la convention, accorde un grand intérêt à son patrimoine culturel à travers son interaction positive avec les conventions internationales, d’autant qu’elle est engagée à respecter tous les éléments de ladite convention sur les plans politique, artistique et financier », a déclaré M. Rabehi qui a reçu le Secrétaire à la Convention, Tim Curtis au siège du ministère de la Culture, en marge de sa participation à la 7e réunion annuelle des centres régionaux activant dans le domaine du patrimoine culturel immatériel.

Concernant la tenue à Alger de la 7ème réunion annuelle des centres régionaux activant dans le domaine du patrimoine culturel immatériel, le ministre a estimé que « cette rencontre est une opportunité pour l’échange d’expertises et se veut une continuité de précédentes rencontres à l’instar de celles tenues en 2015 et 2019 ».

« L’Algérie est un grand pays, riche d’un patrimoine culturel très intéressant qui jouit de la reconnaissance des pays et des organisations concernés par la sauvegarde du patrimoine », a-t-il soutenu, ajoutant que « l’Algérie s’apprête à obtenir une reconnaissance supplémentaire d’autres éléments de son patrimoine immatériel ».

Réaffirmant l’attachement de l’Algérie à la démarche « d’instruction de la société pour lui faire connaitre les potentialités culturelles du pays », et à « l’aide des pays africains dans le domaines culturel », M. Rabehi a souligné l’impératif de promouvoir la culture pour le rapprochement et la connaissance entre peuples et, partant, l’instauration de la sécurité et de la paix ».

De son côté, M. Tim Curtis a exprimé sa joie de se trouver en Algérie, estimant que « l’Algérie joue un rôle prépondérant, de par son soutien à l’Afrique, notamment à travers son centre régional de sauvegarde du patrimoine immatériel en Afrique, mais aussi dans le domaine de la culture en général ».

L’Algérie abrite, les 2 et 3 septembre, la 7e réunion annuelle des centres de catégorie 2 activant dans le domaine du patrimoine culturel immatériel, sous l’égide de l’UNESCO.

Adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO le 17 octobre 2003 et entrée en vigueur en 2006, la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel vise la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, le respect du patrimoine culturel immatériel des communautés, des groupes et des individus concernés et la sensibilisation aux niveaux local, national et international à l’importance de ce patrimoine.

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé L’engagement de l’Algérie à protéger son patrimoine immatériel réaffirmé
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair