formats

L'Institut national supérieur de musique baptisé du nom de l'artiste égyptien Mohamed Fawzi

Publié le 26/11/2017, par dans Non classé.
L'Institut national supérieur de musique baptisé du nom de l'artiste égyptien Mohamed Fawzi

ALGER – L’Institut national supérieur de musique a été baptisé, sur instruction du président de la République Abdelaziz Bouteflika, du nom de l’artiste égyptien Mohamed Fawzi, compositeur de la musique de l’Hymne national algérien (Kassaman), a annoncé samedi le ministre de la culture, Azeddine Mihoubi.

« Le Président de la République a instruit également de décorer Mohamed Fawzi de la médaille du mérite national à titre posthume, dans le cadre de la célébration du 60eme anniversaire de la composition de « Kassaman » (1956) et « en reconnaissance de l’Algérie à ceux qui l’ont apporté aide et soutien au moment où elle en avait besoin », a indiqué M. Mihoubi lors d’une conférence sur le patrimoine matériel et immatériel.

L’institut sera baptisé du nom de l’artiste égyptien « avant la fin de l’année en cours », a indiqué le ministre affirmant que la famille du musicien a accepté de concéder « définitivement » les droits d’auteur relatifs à la composition de l’hymne national algérien, à l’Etat algérien.

Le chanteur, compositeur et acteur Mohamed Fawzi (1918-1966), compte parmi les artistes égyptiens les plus célèbres du 20ème siècle. Il a chanté, composé et écrit prés de 400 chansons.

M. Mihoubi a évoqué par ailleurs les dossiers du patrimoine matériel et immatériel inscrits par l’Algérie dans la liste provisoire de l’Unesco à l’instar de la chanson « Rai ».

La chanson « Rai » a été présentée à l’Unesco comme « chanson populaire algérienne », a affirmé le ministre de la Culture ajoutant que le dossier présenté contient des témoignages, des documents scientifiques et des vidéos ainsi que des recherches anthropologiques.

Le ministre a évoqué par ailleurs les fresques qui se trouvent à Tiaret et l’art de distillation de l’eau de rose à Constantine et dans plusieurs villes de l’est algérien, ajoutant que ce dernier dossier a été présenté « au nom de l’Algérie et de la Tunisie ».

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé L’Institut national supérieur de musique baptisé du nom de l’artiste égyptien Mohamed Fawzi
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair