formats

Louisa Hanoune gagne la bataille de l’APN

Publié le 09/02/2016, par dans Non classé.

Il n’y a pas de mouvement de redressement au Parti des travailleurs (PT) et la preuve a été donnée ce dimanche lors de la séance de vote de la nouvelle Constitution.
Le PT a ébranlé les centres maffieux d’où les moyens exécrables déployés pour le déstabiliser», explique Djeloul Djoudi. Dimanche les députés ont respecté les consignes de la direction et le mot d’ordre relatif à l’abstention. Le PT, pour ses responsables, sortira vainqueur de cette cabale. Initialement le Parti des travailleurs a décroché 24 sièges à l’Assemblée populaire nationale (APN). En cours de route, et en dépit de sa dénonciation et sa protestation contre le nomadisme politique, quatre députés du PT ont quitté le parti et ont rejoint les rangs du FLN et de l’ANR.

Seulement, il y a quelques jours le député Salim Labatcha qui n’a jamais manifesté, de par le passé, son désaccord ni avec la première dame du parti ni avec les cadres et militants, s’est distingué par une lettre qu’il a adressée à la presse pour affirmer qu’il y a une fronde au PT. Labatcha proteste contre le fonctionnement non démocratique au sein du parti. L’homme s’est montré surtout « soucieux» de « l’avenir» de cette formation. Pour lui, Louisa Hanoune « agit seule» dans la prise de décisions. Mieux, il lui reproche surtout d’avoir intégré le Groupe des 19 et d’avoir contracté des alliances avec d’autres partis politiques pour dénoncer la loi de finances 2016.

Labatcha, soutenu et encouragé par Baha Eddine Tliba du FLN, affirme avoir pu rallier à sa cause la majorité des députés du PT et créer un groupe parlementaire parallèle. Hanoune a démenti ces faits et expliqué que ce n’est pas la première fois que son parti fait face à des tentatives de déstabilisation et des provocations en raison de ses positions politiques, contre la mafiotisation de l’Etat en défense de sa souveraineté économique et du droit de la majorité à une vie digne. La démarche de Labatcha lui a coûté son exclusion du parti avec la bénédiction de la totalité des membres du comité central.

Un comité qui a renouvelé sa confiance, ce week-end, à Louisa Hanoune secrétaire générale du parti. En effet, sur les 96 membres du comité central, 73 et trois par procuration ont voté pour la confirmation de Hanoune au poste de secrétaire générale. Ce dimanche à Club des Pins, les députés du PT à leur tête Louisa Hanoune, nonobstant de leur position par rapport à la nouvelle Constitution, ont démontré que le groupe parlementaire demeure homogène et imperturbable. A l’exception de cinq députés qui ont rejoint les rangs de Labatcha, les autres sont restés fidèles à la ligne du parti et à sa secrétaire générale. Pour les cadres du PT, le parti ne s’est jamais porté aussi bien puisque toutes les attaques l’ayant ciblé n’ont touché ni à sa crédibilité ni à sa popularité, et encore moins à sa stabilité. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Louisa Hanoune gagne la bataille de l’APN
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair