formats

Marchés financiers : La victoire de Trump suscite la panique

Publié le 10/11/2016, par dans Non classé.

Panique, hier, sur les places boursières mondiales après la victoire de D. Trump à l’élection présidentielle américaine. Les Bourses restent attentistes aux réactions de cet homme d’affaires, devenu le 45e président des Etats-Unis.
Les places financières mondiales, qui avaient parié, jusque-là, sur une présidence Clinton, ont dévissé hier après la victoire du milliardaire américain Donald Trump à la présidence des Etats-Unis. Les positions de ce dernier contre le libre-échange et l’immigration inquiètent car elles sont susceptibles de peser sur l’activité économique. Sur les marchés, la nervosité a rapidement cédé la place à la panique. Les marchés asiatiques ont davantage souffert.

A la Bourse de Tokyo, l’indice vedette Nikkei, pourtant confiant en début de matinée, a chuté de 5,36%, incitant le ministère des Finances et la Banque du Japon à convoquer une réunion d’urgence. Sydney a fini en recul de près de 2% et Hong kong de 2,20%. En Europe, la Bourse de Paris a reculé de 1,27 % en milieu de matinée après avoir ouvert en baisse de 2,83%. Le Dax allemand a cédé 2,9% à l’ouverture, il perd moins de 1% dans la matinée.

Aux Etats-Unis, les contrats à terme sur les deux principaux indices du marché – qui donnent une indication de l’ouverture à venir – ont décroché aussi de 5%, tandis qu’à Londres ils ont perdu 4,44%. Sur le marché des devises, le dollar a reculé de 0,5% face à l’euro. Mais c’est le peso mexicain, baromètre de l’opinion des marchés ces dernières semaines sur l’issue du scrutin américain, qui souffre le plus : la devise du pays voisin s’est effondrée de 8%. Le Mexique redoutait un succès de Donald Trump, du fait des menaces du milliardaire notamment de renégocier les accords de libre-échange.

Dans ce contexte, l’or, valeur refuge, s’est nettement apprécié à 1337,38 dollars l’once, contre 1268,30 dollars en début de matinée. Les investisseurs se sont précipités aussi sur les obligations d’Etat jugées sûres : l’afflux de demande a provoqué une baisse du rendement des bons du Trésor américain à 10 ans, alors que celui des obligations japonaises a glissé en terrain négatif. Du côté des matières premières, le baril de light sweet crude, référence américaine du brut, a enregistré une baisse de 1,6 dollar à 43,40 dollars le baril, tandis que le prix du brent, la référence européenne, a cédé 1,4 dollar à 44,6 dollars.

Après le choc initial, « le marché va surveiller avec beaucoup d’attention la manière dont il va mettre en place sa politique», a expliqué Alexandre Baradez, un analyste d’IG France, cité par l’agence AFP. Il y aura certainement, selon lui, « une phase d’attente et d’observation qui va suivre sur le programme et les réactions mondiales». Si le programme annoncé par Donald Trump pendant sa campagne se concrétise, « les changements économiques risquent d’être radicaux», a estimé pour sa part Alain Zeitouni.

Mais parallèlement, Donald Trump « vient du monde des affaires, il connaît l’importance de la croissance économique et en outre avec une Chambre des représentants et un Sénat républicain, il a la voie libre», a-t-il affirmé. Mais pour le moment, a-t-il conclu, la difficulté pour les marchés est que « cette victoire pose beaucoup plus de questions qu’elle n’apporte de réponses».

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Marchés financiers : La victoire de Trump suscite la panique
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair