formats

Mila : L’écrivaine Roumaissa Laâyadi présente son ouvrage à Tadjenanet

Publié le 29/06/2019, par dans Non classé.

MILA, 29 juin 2019 (APS)- L’écrivaine Roumaissa Laâyadi de la wilaya de Bordj Bou Arreridj a rencontré, samedi, les adeptes de littéraire à la maison des jeunes chahid Tayeb Abbas à Tadjenanet (Sud de Mila), où elle a présenté son dernier ouvrage « Lilith, Ahjiet El Maraa El Moutamarida », qui a fait également l’objet d’un débat avec une assistance composée principalement de jeunes.

L’écrivaine, qui étudie actuellement les sciences politiques à l’université Bachir El Ibrahimi de Bordj Bou Arreridj a précisé qu’il s’agit d’un roman se déclinant sur 400 pages, publié par Dar El-Maher, et fait partie des publications du genre historique, soutenant, à ce propos, avoir recouru dans son roman à des faits historiques conjuguant également un peu de fiction, de l’épouvante et de la fantaisie.

Selon l’auteure, « Lilith » raconte l’histoire, tout en suspens, d’une femme faisant un voyage dans le passé, aux origines du monde, en parcourant de nombreuses épopées, dont celles des divinités « Ishtar », « Isis » et « Aphrodite » pour vivre dans le monde de ces figures historiques et connaitre les rivalités observées à l’époque, notamment celles relatives à la domination de la société qui a poussé les femmes à se rebeller.

A cet effet, l’écrivaine affirme que la fin du roman est une victoire pour Eve, incarnée par le personnage de « Lilith la rebelle », soulignant la nécessité pour la femme de travailler pour réussir et avoir une place prépondérante dans la société », pour ne pas abandonner et disparaitre face aux obstacles qui se dressent devant elle.

Dans une déclaration à l’APS, Roumaissa Laâyadi a salué les efforts déployés par le club de lecture de Tadjenanet, qui l’a accueillie aujourd’hui dans le cadre de sa rencontre intitulée « un écrivain dans le box des accusés », ajoutant qu’il s’agit d’une occasion de clarifier les idées et les faits ciblés dans cet ouvrage et de le défendre, en particulier après les critiques qu’il a essuyées depuis sa sortie en avril dernier.

Selon Nour El Yakine Taibi, l’une des membres du club « Tadjenanet lit », cette rencontre littéraire, deuxième du genre dans cette ville, est de présenter de nouvelles œuvres littéraires au lecteur local et de donner l’occasion aux auteurs de répondre à toutes les questions ou critiques sur leur travail en les mettant au contact direct avec les lecteurs.

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Mila : L’écrivaine Roumaissa Laâyadi présente son ouvrage à Tadjenanet
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair