formats

Nous avons lancé une réflexion sur la réforme syndicale

Publié le 24/02/2017, par dans Non classé.

C’est en quatre étapes que nous pouvons résumer le bilan de l’UGTA depuis sa création. A commencer d’abord par avant l’indépendance lorsqu’elle a été conçue et a participé à la Révolution, puis au lendemain de l’indépendance en 1962, lorsqu’elle a participé à la construction. Vient ensuite l’épate de la consolidation des biens sociaux dans les années 1970.
C’est dans les années 1980 qu’un virage important vient changer la donne pour la centrale qui devait absolument sortir du système de socialiste et s’adapter à la situation de l’époque et être sous le parti unique. Dans les années 1990, c’est plutôt une responsabilité sécuritaire qui vient s’imposer avec aussi la société civile pour la sauvegarde de l’Etat et de la République. Et c’est aussi à partir de cette étape-là que la centrale syndicale a encouragé et plaidé pour le pluralisme syndical.

Le schéma est clair aujourd’hui : les syndicats autonomes sont plus présents dans les secteurs de la Fonction publique, mais nous y sommes aussi. On partage avec eux cette corporation, comme l’éducation, l’enseignement et la santé. Par contre, nous sommes majoritaires et plus présents dans le secteur économique public, mais c’est le secteur économique privé qui est verrouillé, où nous sommes à un degré faible, alors que les syndicats autonomes sont inexistants.

Et pourtant, la loi le permet ! des conventions ont été pourtant signées suite à la dernière tripartite entre les organisations patronales et la centrale. L’accord de principe a eu lieu, mais nous ne sommes pas arrivés à un résultat. Rien n’a abouti. Nous sommes donc dans une période d’apprentissage par rapport à cette nouvelle donne, d’où le lancement d’une réflexion au niveau de l’UGTA sur la réforme syndicale. Autrement dit, étant donné, la conjoncture politique, économique et sociale a changé, la méthode d’une défense syndicale doit aussi être modifiée. Nous devons changer de priorité. Notre façon d’agir doit se transformer même si le fondement syndical doit être figé et inchangeable. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Nous avons lancé une réflexion sur la réforme syndicale
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair