formats

On vous le dit

Publié le 18/08/2016, par dans Non classé.

Timbre en tamazight pour la Soummam

A l’occasion de la célébration du soixantième anniversaire du Congrès de la Soummam, Algérie Poste a émis un nouveau timbre postal. D’une valeur de 25 DA, le timbre sera en vente le samedi 20 août. La nouveauté est que ce timbre est écrit en arabe et en tamazight. Les responsables d’Algérie Poste ont tenu à ce que le message en tamazight soir rédigé en caractères tifinagh, une première dans les annales de cette société. La vente publique du timbre se fera à partir de la semaine prochaine.

L’ONM honorera Bouteflika à Ifri

Pour la commémoration du 60e anniversaire du Congrès de la Soummam, la section de l’ONM (Organisation nationale des moudjahidines) de la wailaya de Béjaïa n’a pas trouvé mieux que d’honorer le chef de l’Etat. Des militants locaux rappellent que Abdelaziz Bouteflika n’a jamais visité la région en dehors des périodes électorales. Pis, les hommages doivent plutôt aller en direction des moudjahidine qui ont risqué leur vie pour sécuriser le Congrès de la Soummam. Il faut rappeler que le chef de l’Etat se fera représenter, samedi, lors de la commémoration de l’anniversaire de la tenue du Congrès de la Soummam, par le ministre des Moudjahidine, qui lira à cette occasion un message présidentiel.

Première Coupe nationale des orphelins de football à Blida

Combinaison parfaite d’un geste sportif et d’un geste caritatif (football et orphelins). Dans ce sens, l’association Kafil El Yatim organise la première Coupe nationale de l’orphelin, la semaine prochaine, à l’occasion de la célébration de la Journée du moudjahid. Les matchs de qualification sont prévus les 20, 21 et 22 août, où 100 athlètes orphelins participeront à ce tournoi, en collaboration avec la fondation de la star nationale, Madjid Bougherra, et sous l’égide du wali de Blida. Cette rencontre chaleureuse et sportive aura pour but de combler ces jeunes d’affection et de joie, elle sera partagée avec des anciennes stars internationales algériennes du foot et sera clôturée par la remise de 300 trousseaux scolaires aux orphelins présents. Le rendez-vous est prévu à la salle omnisports Hocine Chaâlane de l’OPOW Mustapha Tchaker de Blida.

Un pétrolier malaisien détourné vers les eaux indonésiennes

Un pétrolier malaisien transportant 900 000 litres de diesel a été détourné et fait route vers les eaux indonésiennes, a annoncé hier le chefde l’Agence malaisienne de surveillance maritime (MMEA). « Les investigations préalables sur le pétrolier MT Vier Harmoni montrent que le bateau a été détourné pour des ‘‘problèmes internes »», a déclaré dans un tweet Ahmad Puzi Kahar, le chef de la MMEA. Il n’a donné aucune précision, mais la mention de « problèmes internes» a déjà été employée par le passé pour désigner une situation impliquant détournement par un ou plusieurs membres de l’équipage. « Nous enquêtons sur cet incident», a-t-il ajouté, en précisant que la valeur de la cargaison du pétrolier était de l’ordre de 1,57 million de ringgit (348 000 euros). Le navire a été porté disparu mardi, au lendemain de son appareillage du port de Tanjung Pelepas, dans le sud de la Malaisie, selon l’Agence.

Les techniques oratoires favorites de Donald Trump

Hyperboles, insinuations, approximations, mais aussi simplicité : le style oratoire de Donald Trump est unique dans l’histoire politique américaine, peaufiné au contact des tabloïdes new-yorkais et sur les plateaux de télévision. « J’étudie la rhétorique présidentielle depuis plus de 40 ans, et je ne me souviens pas d’un seul exemple de candidat ou de président ayant utilisé le langage de la même façon que Donald Trump le fait», dit à l’AFP Martin Medhurst, expert de la rhétorique des présidents américains et professeur à l’université Baylor. En premier lieu, Donald Trump s’exprime sur le ton d’une conversation sans structure ni vraie ponctuation, avec des phrases courtes et un vocabulaire compréhensible par des enfants. Il répète constamment ses slogans : « C’est un mouvement», « Construisons le mur», « Rendre à l’Amérique sa grandeur»… « Sa langue est haute en couleur, il est facile de l’écouter et de s’immerger dans l’instant, car c’est comme un spectacle», note Martin Medhurst. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair