formats

On vous le dit

Publié le 17/02/2016, par dans Non classé.

Une femme otage libérée à Boumerdès

Une femme otage d’un groupe de malfaiteurs a été libérée, hier, par les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la wilaya de Boumerdès. Les circonstances de l’affaire remontent à dimanche dernier lorsque la victime et son accompagnateur ont été agressés à main armée à bord de leur véhicule à l’entrée est de la wilaya de Boumerdès. La bande de malfaiteurs a conduit la femme à bord de son véhicule vers une destination inconnue. Suite à un coup de téléphone, les assaillants ont exigé une rançon de 50 millions de centimes pour libérer l’otage. Après d’intenses investigations, les éléments de la BRI ont pu localiser l’emplacement où était retenue l’otage et ont mis la main sur le groupe des agresseurs. Les mis en cause ont été présentés devant le tribunal de Boumerdès qui les a placés sous mandat de dépôt pour « association de bande organisée», « enlèvement», « vol et agression à main armée».

6 étrangers et 23 femmes impliqués dans divers délits

Sur les 255 individus impliqués dans les 173 affaires liées à divers délits, traitées en janvier dernier, figurent 6 ressortissants de nationalité étrangère, 8 mineurs et 23 femmes. Concernant les délits liés aux coups et blessures volontaires, 49 affaires ayant impliqué 70 individus, dont 4 mineurs, ont été traitées durant la même période. Quant aux affaires liées aux infractions en matière de drogue, les services de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Boumerdès ont traité durant le même mois pas moins de 15 affaires ayant mis en cause 20 individus, dont 1 mineur. L’implication, ces dernières années, d’un nombre important de femmes et de mineurs dans des affaires criminelles inquiète au plus haut point. Afin d’éradiquer ce dangereux fléau étranger à la société algérienne, l’engagement de tous est devenu une nécessité à la fois urgente et incontournable.

Hommage à l’héroïne Hassiba Ben Bouali à Chlef

Un hommage particulier sera rendu, aujourd’hui et demain, à l’héroïne Hassiba Ben Bouali dans sa ville natale, Chlef où elle est née le 18 janvier 1938. Elle a vu le jour dans l’habitation familiale érigée non loin de hammam Sayah, au centre-ville, dont il ne reste plus qu’un terrain vague. Il faut rappeler que Hassiba et ses parents avaient quitté Chlef en 1947 pour s’installer à Alger, où elle tomba au champ d’honneur le 9 octobre 1957 à La Casbah, en compagnie de p’tit Omar, Ali la Pointe et Mahmoud Bouhamidi. Elle était âgée d’à peine 19 ans, mais elle avait un sens élevé du patriotisme et du sacrifice pour la libération du pays. C’est de tout cela qu’il sera question lors du premier colloque dédié à la chahida Hassiba Ben Bouali, qu’organisera, aujourd’hui et demain, la Maison de la culture de Chlef en collaboration avec la wilaya. Des professeurs de l’université locale portant son nom se succéderont à la tribune de la salle dudit établissement pour mettre en relief « La vie de Hassiba Ben Bouali, son parcours de militante et son statut d’héroïne nationale». Ces conférences seront suivies de la projection d’un documentaire sur la vie de Hassiba ainsi que des débats avec la participation de citoyens et d’étudiants de la région.

2041 morsures d’animaux en 2015 à Mascara

Les cas des morsures d’animaux sont en très nette augmentation à Mascara. Selon les chiffres communiqués par la direction de la santé et de la population, le nombre est passé de 1900 morsures en 2014 à 2041 en 2015. Les animaux incriminés sont les chiens dans 1721 cas, les chats 273, les rats 175, les ânes 23 et les chevaux 6, a précisé la même source. Le nombre le plus important de morsures a été enregistré dans les communes de Mohammadia, Mascara, Tighennif, Ghriss et Sig. Un spécialiste de la santé, devant l’ampleur de ce phénomène qui menace les populations, a insisté sur la nécessité de mettre un terme à l’amoncellement des ordures qui envahissement les quartiers et qui attirent de plus en plus les chiens errants et les colonies de rats. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair