formats

On vous le dit

Publié le 02/04/2018, par dans Non classé.

L’assassin d’un agriculteur à Tolga arrêté après trois jours de cavale

M.H., 28 ans, a été arrêté par les policiers de la 4e sûreté urbaine de Tiaret, hier matin, après une cavale qui a duré trois jours, suite au crime commis sur la personne de M. Smaïn, un homme natif de Tipasa, qui exploitait des terres à Tolga, dans la wilaya de Biskra. Le principal suspect aurait, selon certaines indiscrétions, assassiné M. Smaïn chez qui il travaillait, avec la complicité d’un de ses compères, qui se serait rendu aux gendarmes de la localité de Oued Lilli, 23 km au nord de Tiaret. La victime aurait été ensevelie sous terre après son assassinat pour un mobile jusqu’à l’heure inconnu. Le principal prévenu a été livré aux gendarmes, qui ont ouvert une enquête depuis la wilaya de Biskra.

Rixe mortelle à Boufarik

Une rixe mortelle a éclaté vendredi passé, à 19h40, sur une terrasse de café jouxtant la mosquée Bachir El Ibrahimi, en plein centre de Boufarik. Un jeune, répondant aux initiales de M.D., 26 ans, d’origine kurde, a été mortellement poignardé par son oncle maternel , qui était attablé avec lui. Selon des témoins, l’oncle et son neveu se sont disputés fortement et une mêlée éclata, l’oncle asséna trois coups de couteau à son neveu en plein cœur, pour une affaire familiale, dit-on. Evacué à l’hôpital le plus proche du lieu, le jeune homme a rendu l’âme. Une enquête a été diligentée par la police pour déterminer les causes exactes de ce crime.

Nouveau rassemblement des retraités de Sonatrach

Les retraités de l’entreprise Sonatrach ne décolèrent pas. Malgré les promesses de Abdelmoumen Ould Kaddour de prendre en charge leurs doléances, les représentants des 28 000 anciens salariés de l’entreprise pétrolière vont tenir, demain, le 33e sit-in de protestation devant la direction de l’entreprise, à Hydra. Selon un communiqué rendu public par des délégués de ces retraités, il est fait mention, entre autres revendications, du paiement des 20% de la retraite complémentaire. Actuellement, ces retraités ne perçoivent que 12,50%. Et encore ! Puisque, selon un délégué qui s’est présenté à notre rédaction, les anciens salariés qui sont partis à la retraite après 2015 n’ont jamais rien perçu. La raison ?
La direc-tion de la mutuelle des travailleurs de Sonatrach-mère justifie cette situation par le manque de trésorerie. Récemment, Ould Kaddour a promis de « régler le problème prochainement». Les concernés, eux, ne voient rien venir. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé On vous le dit
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair