formats

Pas d’état de sécheresse dans l’immédiat

Publié le 28/02/2016, par dans Non classé.

L’état de sécheresse ne sera pas déclaré dans l’immédiat. Mais ce scénario catastrophe n’est pas exclu en vue de la situation de la pluviométrie qui prévaut dans le pays ces derniers mois.
C’est ce qu’a confirmé, hier, le ministre des Ressources en eau, Abdelouahab Nouri. « Nous ne déclarons pas l’état de sécheresse pour le moment, mais une telle hypothèse n’est pas à exclure, si la situation persiste», a indiqué le ministre lors d’une rencontre consacrée à la sécurité des barrages. « Il est encore trop tôt pour parler de sécheresse, car l’éventualité d’importantes précipitations dans les jours à venir permettrait d’éviter cette hypothèse», ajoute M. Nouri, cité par l’APS.

L’une des images de cette peur de la sécheresse est illustrée par le barrage de Taksebt, dans la wilaya de Tizi Ouzou. Cet édifice, dont les réserves sont à leur plus bas niveau, n’alimentera plus Alger et Boumerdès. Seuls les habitants de Tizi Ouzou utiliseront son eau, annonce le ministre. Les quantités d’eau qui approvisionnent Alger seront par contre les eaux du barrage de Koudiat Aserdoune, situé dans la wilaya de Bouira, a ajouté le ministre qui veut ainsi rassurer les habitants d’Alger qui sont alimentés, en partie, par la station de dessalement d’eau de mer de Hamma. Mais ces apports affecteront à coup sûr les exploitations agricoles, puisque l’irrigation devra s’arrêter dans plusieurs régions relevant de Tipasa et de Bouira.

Le ministre a également tenu à rassurer les habitants de la wilaya de Tizi Ouzou. Il a réfuté ce qui a été rapporté par des médias quant à la réduction des heures d’alimentation de la population de la wilaya en eau potable, précisant que « pour le moment, nous n’avons pas envisagé de réduire les heures d’alimentation en eau potable».

Plus globalement, le taux de remplissage des barrages a atteint 67%, a rappelé M. Nouri, précisant que les barrages de Beni Haroun (Mila) et Bougherara (Tlemcen) étaient pleins à 100%. Ce qui n’est pas le cas des autres barrages importants. Mais la situation pourra changer avec les apports des précipitations qui sont en cours et qui se poursuivent pour quelques jours encore.
Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Pas d’état de sécheresse dans l’immédiat
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair