formats

Pour un équilibre entre tous les modes d'expression dans la littérature amazighe

Publié le 14/01/2019, par dans Non classé.
Pour un équilibre entre tous les modes d'expression dans la littérature amazighe

ORAN – Le secrétaire général du Haut commissariat à l’amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, a insisté lundi à Oran sur la nécessité d’établir un « équilibre » dans la littérature amazighe, en s’appuyant sur tous ses modes d’expression.

« Dans notre vision, il faut arriver à un équilibre en encourageant la littérature amazighe dans ses modes d’expression chaouie, mouzabite et autres. Le Haut commissariat à l’amazighité veillera à réaliser cet équilibre pour consacrer la dimension nationale de l’amazighité », a déclaré M. Assad à la presse en marge d’une journée d’étude sur la littérature amazighe abritée par le « Forum du quotidien El Djoumhouria » dans le cadre du programme de célébration de Yennayer.

« Cet équilibre doit être réalisé aussi à travers les genres littéraires amazighes », a-t-il ajouté, soulignant que la littérature amazighe doit englober la poésie, le roman et autres genres sans oublier la création scientifique.

Dans ce cadre, M. Assad a fait savoir la publication à ce jour de 350 ouvrages de littérature amazighe avec le soutien du HCA, tout en exprimant son optimisme quant à l’avenir de l’opération de diffusion suivant le rythme de promotion de la langue et de la culture amazighes, notamment à la faveur des efforts de l’Etat.

A ce propos, le SG du HCA a salué les moyens fournis par l’Etat, à l’instar des maisons d’édition publiques qui accompagnent la diffusion du livre amazigh et sa distribution, annonçant que la prochaine étape sera marquée par la distribution du livre amazigh à travers les différentes régions du pays et l’incitation des maisons d’édition privées à adhérer à cet effort.

Il a indiqué, dans ce contexte, que cinq maisons d’édition privées participent actuellement à l’édition du livre amazigh avec l’accompagnement du HCA surtout en ce qui concerne le contenu.


Lire aussi : Boumerdès: pour l’institution d’un prix national au nom du poète « Si Muhend U Mhand »


Un dictionnaire grand format en langue amazighe a été édité à travers une expérience et 5.000 copies ont été toutes vendues, selon M. Assad qui a estimé que « les perspectives sont prometteuses pour la promotion du livre amazigh eu égard à l’adhésion des universités, des associations et autres au processus de promotion de la langue et culture amazighe ».

« Les résultats obtenus dans le domaine de la promotion de la langue et de la culture amazighes sont le fruit de plusieurs initiatives depuis 1999 à travers un parcours où la célébration de Yennayer autrefois timide est devenue un grand événement national grâce à la décision du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika lui conférant un caractère officiel.

« Tous les acquis réalisés dans le processus de la langue et de la culture amazighes dans les deux dernières décennies ont fait que l’Algérie ait franchi de grands pas pour renforcer son unité nationale », a déclaré M. Assad.

Par ailleurs, le secrétaire général du HCA a souligné la richesse et la diversité des programmes de célébration de Yennayer, annonçant que la clôture aura lieu le 16 janvier courant à Tlemcen, qui abritera mardi un colloque international sur l’architecture amazighe en collaboration avec l’Ordre des architectes.

Cette rencontre a été marquée par un hommage à l’un des doyens de la littérature amazighe, le regretté moudjahid Abdellah Hammane, en présence de membres de sa famille.

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Pour un équilibre entre tous les modes d’expression dans la littérature amazighe
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair