formats

Santé: La gériatrie sur le point d’être reconnue en Algérie

Publié le 15/02/2016, par dans Non classé.

La gériatrie, médecine dédiée aux personnes âgées, serait sur le point de rejoindre la nomenclature des spécialités médicales déjà existantes en Algérie.

La gériatrie, médecine dédiée aux personnes âgées, serait sur le point de rejoindre la nomenclature des spécialités médicales déjà existantes en Algérie.

La gériatrie, médecine dédiée aux personnes âgées, serait sur le point de rejoindre la nomenclature des spécialités médicales déjà existantes en Algérie.
Jusqu’ici soignés par des médecins issus de différentes spécialités, les personnes de plus de 65 ans, pourraient prochainement ouvrir droit à des soins plus spécialisés, a déclaré à Elwatan.com Dr Korib Hocem, médecin gériatre à Lyon et président de l’Association amitié populaire franco algérienne (AAPFA).

Il assure que la proposition portant création de cette nouvelle spécialité a eu l’aval du ministère de l’Enseignement supérieur et attend celui du Premier ministre.

Avec une population de plus de 65 ans estimée à quelques 5millions de personnes, l’Algérie est en phase de rejoindre les pays à population vieillissantes.  » Selon les prévisions de l’OMS si 10% de la population a dépassé 65 ans la population est considérée comme vieillissante. Selon les statistiques à ma disposition l’Algérie se situe entre 9% à 10%, explique-t-il.

Pour Dr Korib il est indispensable que l’Algérie instaure cette nouvelle spécialité pour assurer une meilleure qualité de soins aux octogénaires.  » On ne peut pas continuer à réduire la gériatrie à la médecine des maisons de retraites mais c’est une spécialité qui est à part, dit il. Et d’enchainer  » il faut les développer impérativement car là ou il y a plus de maladie c’est chez le sujet âgé.

La gériatrie prend en compte la fragilité de la personne âgée (hyper tension, diabète, insuffisance rénale..) à travers ses 14 sous spécialités dont les urgences gériatriques, la cardio gériatrique, la neuro gériatrie, la cancéro gériatrie…

Il cite à titre d’exemple la maladie d’Alzheimer qui touche 400 000 à 500 000 cas.  » C’est énorme, dit il en suggérant le développement impératif des centres de consultation mémoire et la création du tissu médicale et de prise en charge adéquat avec la maladie.

Créée il y a une année, l’ AAPFA œuvre depuis fin 2015 à un échange d’expérience et de compétences avec des médecins algériens. Au menu séminaires, formations et interventions chirurgicales pas ou peu développés en Algérie.  » Cet échange est rendu possible, insiste notre interlocuteur, à la disponibilité de la Forem. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Santé: La gériatrie sur le point d’être reconnue en Algérie
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair