formats

Stress hydrique : 4 milliards de personnes dans le monde en souffrent

Publié le 18/02/2016, par dans Non classé.

Près de la moitié de la population mondiale connaît régulièrement de graves problèmes de pénurie d’eau douce.
« Au total, quatre milliards de personnes connaissent régulièrement, plus d’une fois par mois, de graves problèmes provoqués par la pénurie d’eau douce», est-il affirmé dans un rapport publié dans la revue américaine Science Advances, précisant que ce chiffre dépasse largement les estimations initiales de 3,1 milliards de personnes. « L’un des défis les plus importants et les plus difficiles de ce siècle sera de faire concorder et d’équilibrer la demande croissante en eau douce de l’humanité, la protection des écosystèmes et le maintien de l’utilisation de l’eau dans l’industrie à des seuils acceptables», estime ainsi la revue scientifique. « Une bonne évaluation de la rareté de l’eau facilitera les gouvernements, les entreprises et les investisseurs à développer des stratégies de lutte adéquates contre les pénuries.

L’utilisation de l’eau dans la production agricole devra être augmentée en augmentant les rendements et en réduisant l’évaporation non productive. Une partie importante de cette stratégie visant à réduire la pression sur les ressources en eau douce sera d’augmenter l’utilisation des eaux pluviales», est-il préconisé dans la conclusion de cette étude. « Partout dans le monde, l’intégrité des écosystèmes aquatiques se dégrade, réduisant leur capacité à produire de l’eau douce potable — qui ne constitue qu’une très faible fraction de l’eau disponible sur Terre», est-il rappelé par l’APS.

En cause, les ponctions excessives sur les eaux de surface, mais aussi la pollution et, de plus en plus, le changement climatique (précipitations réduites, évaporation accrue). Le rapport souligne ainsi à quel point la pénurie et la mauvaise gestion de cette précieuse ressource cristallisent les tensions et les conflits dans le monde.

Les régions qui connaissent des pénuries modérées à sévères durant plus de la moitié de l’année sont l’Afrique du Nord et la Somalie, l’Afrique du Sud, le Moyen-Orient, le Pakistan, l’Australie, ainsi que le nord du Mexique et des parties de l’ouest des Etats-Unis, des parties de l’Argentine et le nord du Chili. De même, quasiment les trois quarts des habitants des pays arabes vivent en dessous du seuil de pénurie établi à 1000 m3 par an, et près de la moitié se trouve dans une situation extrême avec moins de 500 m3 en Egypte et en Libye notamment, selon le rapport 2015 de l’ONU sur l’eau, cité par l’APS. Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Stress hydrique : 4 milliards de personnes dans le monde en souffrent
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair