formats

Tizi-Ouzou : ouverture de la 17ème édition du festival culturel national du film amazigh

Publié le 28/02/2019, par dans Non classé.
Tizi-Ouzou : ouverture de la 17ème édition du festival culturel national du film amazigh

TIZI-OUZOU – La 17ème édition du Festival culturel national du film amazigh (FCNFA) s’est ouvert jeudi au théâtre régional Kateb Yacine de Tizi-Ouzou, en présence du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, et des autorités locales.

La cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée au théâtre régional Kateb Yacine a été marquée par la projection du court métrage « Banc Public » du défunt Djamel Allam, auquel est dédiée cette édition. Un film produit en 2012 et honoré de l’Olivier d’or de sa catégorie à la 13ème édition du FCNAFA.

Lors de son allocution d’ouverture, le ministre s’est félicité de la tenue de cette 17ème édition qui, a-t-il estimé « consacre le dynamisme culturel », qui caractérise la wilaya de Tizi-Ouzou, en annonçant à l’occasion, la
disposition de son département à apporter toute l’aide et le soutien nécessaire pour la réussite de ces manifestations culturelles.

« Nous avons décidé d’apporter d’avantage d’aide, dans la mesure du possible, aux différentes manifestations culturelles organisées ici à Tizi-Ouzou, une ville qui respire la culture », a-t-il indiqué, annonçant, à l’occasion, la décision de prendre en charge l’aménagement en moyens logistiques et techniques du théâtre de verdure « pour être opérationnel vers le mois de ramadhan ».


Lire aussi : 17ème Festival culturel national du film amazigh : 23 oeuvres en compétition


Pour sa part, le commissaire du festival, Amar Tribèche, a considéré que ce festival constitue « une fête du cinéma amazigh qui représente beaucoup pour les algériens et les amazighs où qu’ils se trouvent », et constitue aussi « un espace de rencontres où s’échangent les expériences des uns et des autres ».

Vingt-trois productions, 4 longs métrages, 10 courts métrages, 6 films documentaires et trois d’animation dans différentes variantes amazighs : kabyle, chaouie et mozabite, sont prévues en compétition pour l’Olivier
d’or, la plus haute distinction de ce festival qui s’étalera jusqu’au 4 mars prochain.

Les séances de projections des films en lice dans cette manifestation se dérouleront à la grande salle de la Maison de la culture Mouloud Mammeri, à raison de trois séances quotidiennes, dont une la matinée et deux
l’après-midi.

Quatre (4) conférences sur le cinéma animées par Salim Aggar, Saïd Ould Khelifa, Ali Mouzaoui et Ahmed Bedjaoui, sont également, prévues lors de ce festival.

Lire la suite

« »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Home Non classé Tizi-Ouzou : ouverture de la 17ème édition du festival culturel national du film amazigh
Facebook Twitter Gplus RSS
© Radio Dzair